Some Smoking Guys (Rock / Paris)

21762534_1309610165815562_1842627592259746311_o

Sans renier son rock à la fois abrasif et stoner, Some Smoking Guys dévoile une nouvelle facette de sa personnalité. Plus minutieux et riche en lignes pop, Regular Faces regorge d’idées mélodiques, de dynamiques prenantes, d’harmonies entêtantes. Les neuf titres ont été enregistrés avec Alain Wits (Agar Agar, Mesparrow, Isaac Delusion, Pépite) au studio 33 en Normandie, et mixés par Hugo Barré aux Studios Mascarons.

Il ne faut pas s’attendre à des morceaux invitant à flirter sur des collines verdoyantes. Le disque est traversé par une tension tangible et une noirceur jamais plombante. Ce qui frappe, c’est ce lien entre violence brute et séduction immédiate, plaisir primaire et efficacité. On y croise des visages anonymes, des losers magnifiques, des personnages dénués d’une quelconque posture, une confrontation avec la vie sauvage. Le tout est dompté par la voix crépusculaire et attrape-cœur de François-Gaël.

Some Smoking Guys jouit ici d’une palette de tons et d’atmosphères, glisse d’un hymne pop jouissif (Glorious) à de brises planantes et mordantes (Two Fingers), apporte un bol d’eau fraîche à la mélancolie avec une allégresse disco-pop (Twisted soul), alterne dans la même chanson riffs titanesques qui s’emboîtent à toute vitesse et angles variables (Devil). Il y a également une ballade féline qui aère à mi-parcours un intérieur très dense (Vision of the past), des morsures autant brûlantes que rageuses (WWYS), des crochets électriques (Shiny Day) et une production électro organique (Room 15). Et comme les concerts sont chargés en intensité, Some Smoking Guys risque définitivement d’introduire un vénéneux goût mélodique pour droguer les sens.

SOME SMOKING GUYS :
François-Gaël (Chant, Guitare), François (Guitare), Théo (Batterie, Percussions), Antoine (Basse, Choeurs), Jonathan (Claviers, Choeurs)

 

Revue de Presse

_____________________________________________

_____________________________________________

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :