The Very Small Orchestra vu par la presse

The Very Small Orchestra (Folk Rock, Bordeaux)

CaptureTVSO

Cafzic TVSO.jpg

  • Chronique de Gagarine dans Rock & Folk d’avril 2018

unnamed

  • Chronique dans Hexagone d’avril/mai 2018

hexagone

F3 TVSO

Capture d_écran 2018-01-30 à 13.16.18

france bleu gascogne

  • Album chroniqué sur L’Ecran du Son
  • Album chroniqué sur Paris-Move
  • Hit Général Top 20 Studio Rock LNA , avec le nouveau numéro 1 sur LNA Radio
    lna radio nouveau numero 1
  • Tube de ce début d’année pour LNA Radio
    CaptureLNA TVSO
  • Interview de Vincent Bosler chez Muzzart
  • The Big Show sur Surf FM
  • « The Very Small Orchestra & The Other Fuckers réussissent le tour de force de proposer un effort totalement décousu et en même temps formidablement attrayant. Ça s’appelle « Gagarine » et la rondelle sera sur orbite dès le mois de février !  » Zicazic
  • Album chroniqué par Les Oreilles Curieuses
  • Chronique dans Junkpage de février 2018

Junkpage

  • « Avec son orchestre de poche, The Very Small Orchestra va vous faire goûter à l’ivresse d’un voyage universel. » Music Waves
  • Interview de Vincent Bosler chez Music Waves
  • Les clips sur Music Waves
  • « Un son brut, râpeux, plein d’énergie et sans chichis pour 24 morceaux qui nous entraînent dans un voyage autour de la Terre. » 
    La Grosse Radio
  • « On peut pas faire plus petit comme orchestre. Ils sont trois, mais des fois quatre. Et c’est du lourd »
    MuzzArt
  • « The Very Small Orchestra implique deux musiciens qui ont déjà roulé leur bosse. Le chanteur/guitariste milite chez The Hyènes, alors que le second n’est autre que l’ex-drummer de Noir Désir. »
    Musiczine
  • « Gagarine… ressuscité » sur Muziczine
  • « Un moment rock apaisé et aquatique qui pénètre les pores de notre peau et s’incruste dans notre esprit pour le faire s’envoler, ou plutôt s’immerger dans des ambiances évanescentes et suaves ; « Slow Surfin’ » de The Very Small Orchestra délaisse l’acidité des guitares pour instaurer un climat suspendu et ralenti, dont les effets secondaires sont plus vigoureux que ceux du moindre calmant. »
    Indiemusic
  • « A l’occasion de cette sortie,  au quatuor originel fait de guitare, harmonica, violon et contrebasse, se sont adjoints une batterie (Denis Barthe, ex- Noir Désir) et un accordéon (Pascal Lamige). Plus des invités : Jurgi Ekiza et Niko Etxart pour une composition en euskara (basque), le rappeur Jon Smoke et Stéphanie Carré la chanteuse à la voix très soul. »
    Musicwaves
  • « Superbe histoire visuelle et sonore nous plongeant dans un rapport humain poignant et d’un réalisme aussi abrupt que magnifique, « Kitchen Floor » de The Very Small Orchestra pourrait être notre histoire, entre envie de tout plaquer et liens intimes nous retenant dans notre routine. Un road movie intérieur d’une exceptionnelle intensité, autant qu’une prise de conscience de faits divers que l’on oublie souvent, mais qui nous rappellent à quel point l’existence peut être fragile. »
    Indiemusic 
  • « Le petit orchestre à géométrie variable noie sa guitare et picole au volant pour ce nouveau clip de « Slow Surfin' », qui paraîtra dans l’album Gagarine le 2 février. »
    La Grosse Radio
  • « Un mélange des genres sur fond de western, une reprise des standards du rock auxquels on superpose un léger accent folk ou une mélancolie tout droit issue des répertoires de blues, ainsi que des compositions originales qui se jouent dans le plus simple appareil tout en déployant cette lumière grise et bleue qu’on retrouve dans le superbe court métrage « Fishing in the Moonlight »  de Christian Monnier. »
    We like music
  • « The Gagarine est au premier abord un disque simple et efficace. Mais au delà d’être un terrain d’aventure pour une bande de copains-musiciens, c’est aussi un voyage dans les sonorités et les textes. Un outil pour traverser la terre et se catapulter dans l’espace en gardant la tête froide. »
    W-fenec Mag (page 70)
  • « Le titre du jour : Kitchen floor de The Very Small Orchestra »
    Rock Made in France

  • “Kitchen Floor” : À l’origine, c’était un riff de notre contrebassiste plutôt surf music très rapide qu’on a ralenti (à son grand désespoir, haha !) pour en faire une sorte de tango à la Calexico (en toute modestie et proportions gardées, of course). Les thèmes ne sont pas très gais, l’éloignement, la solitude, la mort… Pour autant pour nous, ce n’est pas une chanson triste mais en fait une sorte de réflexion douce-amère sur la loi de Murphy, la loose… »
    Longueur d’ondes
  • « Le titre du jour : Slow Surfin’ de The Very Small Orchestra »
    Rock Made in France 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑