ARCHI DEEP (Rock)

À propos du projet

crédit photo : Martin Leroy

From Oleron, Tennessee, ou presque, le duo ARCHI DEEP fait vibrer sa musique par le cœur, cherche à repousser les frontières du Monde. Et cela, avec le moins d’éléments possibles. Juste une voix puissante, une guitare grinçante et une batterie marquant les coups de la vie. A deux, Arthur et Richard voient plus grand, ne se refusant rien, composant toujours plus, jouant encore plus. Ils ne sont pas des Etats-Unis mais c’est tout comme.

Sans en faire des caisses et tout en honnêteté. Au départ de l’Île d’Oléron, seuls trois kilomètres de viaduc les séparent du continent, il s’agit pour le duo de gagner chaque spectateur, un par un, dans tous les lieux amplifiés. Ce parcours de vie et de musique, ARCHI DEEP l’a poncé des centaines de fois depuis 2018 et le premier EP auquel a suivi l’album fait maison I Ain’t No Monkey en fin d’année suivante, juste avant que le spectacle vivant ne soit à l’arrêt pour un bon bout de temps. Mais 2020 ne fut pas que miasmes et marasmes, c’est dans les périodes troublées que naissent les meilleurs choses, et ici leur grand œuvre, le Lightning Concept, soit un quadruple EP masterisé par Filippo Cimatti (Jeff Beck, Bones…) dont chaque partie est sortie tous les trois mois pour éclairer notre année. Ne pouvant le jouer en concert, les quatre parties furent tirées en édition collector en vinyle, à 100 exemplaires aux pochettes warholiennes avec des déclinaisons d’un éclair, seuls les plus chanceux auront l’intégrale. Chaque partie aura son clip : « Mr Government » (Lightning Concept 1), « Hey You » (Lightning Concept 2), « The Unknown Fever » (Lightning Concept 3), dont Arthur tournera les deux premiers et « Isolation Breakdown » en final de cette aventure.

Les concerts ont ensuite pu reprendre en 2021, et pas des moindres, puisqu’à côté de petites salles bien rock, ARCHI DEEP ouvrira pour une légende, Hubert-Félix Thiéfaine au Palais des Congrès de Nantes, à celui du Futuroscope, de Vittel, et dans six autres grandes salles. ARCHI DEEP avait déjà ouvert pour lui dans plusieurs Zénith avec un final à Bercy en 2018 pour en découdre devant 20 000 fans de la star du soir. Pari réussi.

Nouvel album : What’s Our Name?

De toutes ces expériences bénéfiques découle What’s Our Name?, un album à venir en février 2023, qui exploite à fond les qualités du power duo, sa force de frappe, sa faculté à composer des refrains accrocheurs dès la première écoute, et son aisance à varier les atmosphères et les registres.

Parce qu’on discerne des influences étonnantes dans cet album, qui intègrent l’histoire officielle du rock-à-deux dont les grandes lignes sont dictées par les White Stripes ou les Black Keys, mais ne s’y cantonnent pas. Archi Deep, c’est ce qui fait son originalité, n’hésite pas à s’approprier certains aspects de la pop contemporaine, et c’est là que le mantra qu’il s’est approprié prend tout son sens : « less is more ». La sensibilité mélodique est servie sans les excès caloriques des grosses productions mainstream, et de leurs arrangements trop gras, trop sucrés, trop salés. Pour tout accompagnement, une énergie garage rock instantanée, saisie à la flamme. Le duo propose une musique diététique et équilibrée, mais suffisamment riche pour satisfaire les appétits les plus voraces – en quantité, comme en qualité. C’est qu’Arthur et Richard ne sont pas avares lorsqu’il s’agit d’envoyer la sauce. L’exécution est directe, efficace, et quand la démonstration technique se fait une place dans le menu (le chef recommande les quelques breaks de batterie particulièrement savoureux), c’est constamment au service du fun, de l’énergie globale. Ni pose ni arrogance, les vibrations d’Archi Deep ne sont que good vibrations, et font du bien par où elles passent.

De riffs acérés en breaks renversants, What’s Our Name? est donc un album audacieux proposant une relecture fine de l’exercice duo, poussant le format dans ses retranchements… jusqu’à les dépasser. Comme ça, l’air de rien, avec une simplicité inclusive, un enthousiasme contagieux. Et toujours sans basse !

Discographie

« Lightning Concept »
Album le 14 janvier 2022

« Do It Anyway »
Single le 5 octobre 2022

« You’re so wild »
Single le 2 décembre 2022

Sur les internets

Kit presse

Contact

Yann Landry
06 66 56 09 19
yann.landry@latetedelartiste.com

Eloa Mionzé
06 62 58 45 82
giveempromotion@gmail.com