Abel Chéret – Amertumes – Nouvel EP – Chronique interview

Celles et ceux qui suivent depuis longtemps La Tête de l’Artiste connaissent Abel Chéret. Nous avons déjà eu l’occasion de l’interviewer, de filmer ses concerts, de faire un clip pour Sa Tête sur les épaules, et même de le filmer dans la rue pour son Papapala. Nous avons donc reçu en avant-première son nouvel EP 4 titres, Amertumes, afin de vous en donner envie.

Découvrez l’univers d’Abel Chéret en vous connectant à sa page Facebook en cliquant sur la pochette ci-dessous :

pochette amertumes

Avant la sortie officielle prévue pour la fin de l’année, Abel tel un artisan de la chanson a édité 100 cds « faits main ». Ils seront disponibles dans deux jours, le 10 septembre lors de son concert en trio aux Trois Baudets à partir de 20h.

Alors comment prendre la distance nécessaire pour chroniquer sans montrer (trop) de parti pris son nouveau cd ? En laissant Abel nous en parler grâce à cette courte interview menée par échange de courriers électroniques :

La Tête de l’Artiste : Ton EP a pas mal tourné chez moi au mois d’août. Amertumes est clairement plus riche que le premier cd que tu avais sorti en 2012. En tout cas au niveau de la musique. Pour le chant, je trouve que tu as gagné en assurance, une bien meilleure maîtrise. As-tu mis quelques effets sur ta voix ? Pour les paroles, tu restes dans ta même veine, c’est bien ce qu’il faut, imprégnée de nostalgie, de loufoquerie… Je connaissais déjà la charmante Fanny que j’avais entendue au Mamakin en septembre 2013. Fais pas le con me reste bien en tête, ça me correspond bien. Je partage ta même amertume. Je vois que tu as opté pour une addition de cuivres à ton petit orchestre. Je trouve que l’apport de Franck, le batteur, est considérable par rapport à ton premier EP. Alors, comment se sont passées les compos ? Qui a fait quoi ? Qui joue quoi ? Qui a enregistré ? Quel est ton single ? L’amertume ? Un label en vue ?

Abel Chéret : Pour cet l’EP, voilà comment se sont créés les morceaux. Je suis arrivé en répétition avec des guitares-chants calés, avec en général une idée précise de la structure et de la place de chacun dans le morceau.  Ensuite Franck et Tom (saxhorn, flugabone) ont créé leurs parties petit à petit, chacun donnant son avis. J’ai beaucoup de chance de bosser avec eux, ils ont toujours plein d’idées ! En studio, Alexis Campet a bien guidé tout le monde pour les prises. Il a aussi participé à la création des morceaux en faisant le tri dans toutes nos idées et en en apportant de nouvelles. On peut dire que c’était un plan à 4. Sur les voix, pas vraiment d’effets si ce n’est une légère compression et une petite reverb’. Ensuite c’est Maxime Nass du label « l’Agence », chez qui je vais signer, qui s’est occupé du mastering. L’Agence est un petit label qui va s’occuper de la diffusion digitale de l’EP.
Sinon L’Amertume sera je pense le premier single à sortir mais l’idée est de mettre au moins 3 des 4 morceaux en avant petit à petit.
Enfin voilà, je suis content que tu trouves celui-ci plus abouti. On a voulu faire un cd cohérent et qui corresponde au mieux à ma voix. J’en suis vraiment content et je veux le défendre au maximum, quitte à donner de ma personne !

La Tête de l’Artiste : Bonne route, Abel !

Abel Chéret : Merci à toi.

Infos concert du 10 septembre prochain:
http://www.lestroisbaudets.com

Découvrez nos autres chroniques ici : https://latetedelartiste.com/chroniques/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s