Billie – Le Baiser – Nouvel album – Chronique

La chanteuse Billie sort le 31 mars l’album Le Baiser. Vous pouvez découvrir ci-dessus le clip du premier titre du CD, Sangtimentale, réalisé par Joss Alt. Et ci-dessous notre critique en avant-première, car nous avons eu le privilège de découvrir le CD la semaine dernière (et nous aurions dû interviewer Billie, mais ce plaisir fut annulé par les ravages d’une grippe explosive, nous espérons pouvoir remettre cette rencontre à plus tard afin de vous offrir une Tête de l’Artiste digne de ce nom…).

Des textes concis recherchant la poésie profonde des mots, à l’ancienne. Une rythmique électronique entêtante, contemporaine. Une voix douce servant une pop électro surprenante.
Une fraîcheur sensuelle pour le premier morceau Sangtimentale, hymne à l’amour charnel, à l’interdit à violer sur un beat electro. On enchaîne logiquement avec Ta Bouche, tout aussi sexy, un appel au Baiser justement, le tout soutenu par une basse disco.
Plus social, Dehors sonne pour nous comme un bilan des années Sarko avec ces chasses à l’étranger, ces non-reconductions de visas étudiants, ces enfants placés en camps de rétention… cette ambiance hostile envers des minorités invisibles ramenées bien malgré elles sur le devant des actualités télévisées où Billie se demande si elle connaît encore ce pays… Nous non plus.
La Fille de Peter Pan nous fait voler vers une fantaisie bienvenue dans laquelle Billie vole de nuit, la suivrons-nous ?
Le texte de la chanson suivante, L’Amour Amer, a été écrite par Kent, cet ancien leader de l’éphémère mais marquant groupe rock Starshooter au début des 80’s en pleine tendance punk new wave, et qui connaît depuis une carrière discrète faite d’albums confidentiels et d’écriture pour certaines stars de la variété française. L’Amour Amer sonne comme le pendant vache de Sangtimentale, où l’amour est une nouvelle fois cruel. L’aimera-t-elle encore de cette manière ?
Avec le morceau Chronologie, Billie réfléchit tout en douceur sur le destin et la manière dont le temps file et qui a tendance à nous laisser coi. Et finalement qu’importe notre âge tant qu’on peut espérer trouver notre place…
Dans le titre Billie, l’auteur-interprète nous narre l’histoire rude et terrible de Billie Holiday. Des quartiers pauvres et sans destin de Baltimore jusqu’à la reconnaissance de cette enfant fragile qui sombra dans la drogue, un péan à sa déesse, Billie. On apprécie particulièrement son solo de basse final et funky qui propose une transition agréable et insolite avec l’Arme Bleue, plus classique, ouvrant avec le violoncelle de Théodora King. Au premier tiers – et jusqu’au bout – de ce dernier titre évoquant une sirène de miséricorde, l’électronique vient poser sa patte velue en frappant comme des petits coups de lasso, finissant cet album empreint de cette marque électronique constante.

On se questionne sur la destination de cet album mi-pop mi-club où les claviers et machines de Teddy Elbaz tirent, à notre sens, un peu trop la couverture pour des mélodies que nous aurions aimé plus légères – ou du moins plus en retrait. Si les textes sont bons, réfléchis et bourrés de jeux de mots sentis, l’ultra présence électronique rend la chose à la limite d’une sophistication presque étouffante sur toute la durée des 9 titres de l’album, comme par exemple cette nappe de bourdonnement étrange sur tout le morceau instrumental Sauerkraut Voyage qui gène un tantinet l’écoute d’un violoncelle efficace et d’un piano aussi précis que sobre.

Si l’ensemble se tient et que la production est recherchée, nous aurions apprécié une plus grande simplicité et sobriété. Mais Le Baiser est finalement d’une belle particularité qui nous a surpris.

Il est à noter qu’un nouveau clip viendra couvrir la sortie de l’album.

Sortie de album dans j-5 et en pré-commande FNAC : http://musique.fnac.com/a6966913/Billie-Baiser-CD-album

Billie, sa page FB : https://www.facebook.com/Billielapage

Découvrez nos autres chroniques ici : https://latetedelartiste.com/chroniques/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s