Storm Orchestra – So? – Premier EP – Chronique et interview

Nous reprenons dès ce premier septembre nos chroniques musicales en dirigeant nos oreilles vers le rock alternatif de Storm Orchestra, un groupe fondé en 2013 par Maxime Goudard (guitare et chant), Adrien Richard (basse, Piano, Chœurs) et Marc Familari (batterie et percussions).

Le groupe sort le 15 septembre prochain son premier EP intitulé So? à la pochette ‘so hot’, nous avons eu l’occasion de l’écouter en exclu et nous vous livrons ici nos impressions. Alors est-ce que l’écoute de cet EP ne déclenchera que la tempête dans un verre d’eau ou le Storm Orchestra provoquera-t-il une succession d’orages, d’éclairs et de tonnerre à la sortie de vos enceintes ?

Storm Orchestra - Pochette EP So?

Mais déjà, voici le clip du single When I Touch Your qui vient juste de sortir il y a quelques minutes, réalisé par William Below et Benoit Calpe :

Ce disque commence fort avec ce morceau. Une intro tonitruante de guitare saturée et de batterie hyper rythmée, une trentaine de secondes pour annoncer la couleur rock de ce projet. When I touch your est débridé, on a envie d’en entendre plus. La part belle est offerte à l’instru, et la voix, calme, en retrait. La fin du morceau est plus traînante, insistante sur le côté sexy du titre. On enchaîne avec You’re my blackbird, dont les premières mesures de l’intro nous font penser instinctivement à Come together, avant de s’emballer, heavy et tonique, en un bon rock old school. À l’inverse, See the roses growing sonne bien trop « air du temps » pour moi, un morceau envoyé d’un seul souffle, celui de l’énergie de la jeunesse dont la fougue se retrouve dans le motif largement répété de la guitare. On poursuit l’écoute avec une question fondamentale : Am I gonna die? Un morceau bien plus convainquant que le précédent même si ressemblant. La magie de la musique opère toujours étrangement. Et de finir avec un morceau lourd, Universe of living, quasi disco-rock, accrocheur et bien construit en trois parties aux énergies et tonalités aussi différentes que complémentaires, se concluant par un solo roulant d’une guitare électrique qui nous aura séduits tout du long de So?

Cinq des sept morceaux de l’EP sont à découvrir d’une traite sur Soundcloud :

 

Et vous trouverez dans l’EP, deux morceaux exclusifs, Together et We won’t give it up. N’hésitez pas à découvrir les Storm Orchestra par le biais de leur page facebook en cliquant sur la photo ci-dessous :

Storm Orchestra

So? Et oui, so? Alors, Storm Orchestra est un groupe qui nous donne envie de les suivre plus avant dans leur déluge de gros rock quasi 80’s. So? Un EP assez technique et charmeur à plusieurs ambiances qui nous emportent. On aurait apprécié plus de puissance dans la voix de Maxime, plus de gravité, au contraire une voix portant vers les aigus, sonnant bien dans l’air du temps. Nous verrons certainement comment le chanteur et le groupe gagneront en maturité dans un album complet. So? Un EP qui, on l’espère, tournera longtemps dans vos lecteurs mp3. En tout cas, il a bien accompagné notre mois d’août avec d’autres sons que nous chroniquerons ce mois-ci, à savoir, le nouvel EP du farfelu Abel Chéret, l’album des loufdingues de Le Manque, l’album MIDI-like de Funken et le rock alternatif de The Dukes

Stay tuned!

Et avant de se quitter, et faute d’interview en vidéo, une fois n’est pas coutume, voici une courte interview du groupe menée par échange de mails :

La Tête de l’Artiste : J’ai pu apprendre sur votre facebook que vous êtes techniciens son, dites m’en plus. Que racontez-vous dans vos chansons ? Comment appréhender la musique quand on est à la fois artiste et technicien ?

Storm Ochestra : Le fait que nous soyons tous les trois techniciens sons n’a — pour l’instant en tout cas — que des avantages, afin de nous épanouir pleinement dans notre musique, autant artistiquement que techniquement, et autant sur scène qu’en studio. Cela nous rend totalement autonomes et nous offre une liberté de temps et d’expression que la plupart des jeunes groupes comme nous ne peuvent pas forcément avoir, étant donné que leur temps de travail en studio est compté et facturé. Nous avons la possibilité de contourner cet obstacle et pouvons donc essayer beaucoup de choses différentes en nous amusant sans contraintes, tout simplement, car l’on pense vraiment que c’est ça la musique, s’amuser avant tout et partager notre passion.

Et c’est justement parce que l’on s’amuse que nous n’avons pas de limite particulière dans ce que l’on fait, la seule limite serait de faire ce que l’on veut tout en gardant notre « touche », si l’on peut dire.

Pour ce qui est des textes, ils traitent d’histoires d’amour, de sexe, de profiter de la vie, des relations humaines et de la société, etc. de Rock’n’roll quoi ! :)

La Tête de l’Artiste : Comment se passent vos compositions ? Qui fait quoi ? Pareil pour l’enregistrement.

Storm Ochestra : Pour composer, l’un de nous apporte un riff ou une idée plus ou moins aboutie et on les fait tourner en répét’. On brode autour de ces riffs, on garde ce qui nous parait bien et on les rejoue sans cesse, une fois la répét’ finie on réécoute la tête froide et on réfléchit sur ce qu’il serait bon d’ajouter ou d’enlever.

Pour ce qui est de l’enregistrement et du mixage des morceaux, on fait tout chez nous du début à la fin avec le matériel que l’on a et les connaissances que l’on a acquises grâce à nos formations de techniciens son ! Un peu comme pour la composition, certaines idées d’arrangements apparaissent directement lors des séances d’enregistrement, même lorsque l’on croit les morceaux achevés, il y a toujours le petit truc qui fait mieux et qui est ajouté au dernier moment !

La Tête de l’Artiste : Bonne route à vous !

Storm Ochestra : Merci encore une fois pour votre soutien ! :)

Infos et résa concerts du groupe sur le site bands in town.

Découvrez nos autres chroniques ici : http://latetedelartiste.com/chroniques/

Festival InvitationS en Domitienne – Pays biterrois

On continue notre été de plans concerts avec la 6ème édition du festival InvitationS en Domitienne qui marie harmonieusement expressions artistiques et lieux patrimoniaux et met en valeur les richesses patrimoniales des 8 communes de  La Domitienne, dans la partie ouest des environs de Béziers, que ce soit des lieux emblématiques comme l’abbaye de Fontcaude ou des domaines ou châteaux privés  qui se dévoilent au public le temps d’un spectacle.

Réservation obligatoire au 06 73 70 32 45 – Tous les spectacles sont gratuits

http://mammusique.files.wordpress.com/2014/08/domitienne.jpg?w=406&h=123

Samedi 23 août – 21h - Cave coopérative des Vignerons du Pays d’Ensérune - Maraussan
Concert "À NOUsGARO"
André Ceccarelli (batterie), David Linx (chant), Diégo Imbert (contrebasse), Pierre-Alain Goualch (piano)
Pour le 10e anniversaire de la mort de Claude Nougaro, cette formation au fort accent jazz, donne aux chansons du toulousain de nouvelles couleurs, de nouvelles intonations. À côté des reprises, des textes inédits confiés à D. Linx par sa veuve.

Dimanche 24 août 21h Domaine du Bosc – Montady
Concert « Romantisme en musique » (Mendelssohn et Brahms)
Quatuor Mare Nostrum Musicae

Les Formations Mare Nostrum Musicae, ont été créées en 1995 par des musiciens professionnels originaires de pays différents et se déclinent en une multitude de possibilités, allant de deux à soixante musiciens. Présentée ici sous forme de quatuor (trio à corde et piano), la formation proposera deux oeuvres romantiques, mouvement musical qui domine l’Europe tout au long du 19e s.

Samedi 30 août 21H30 Place de la Mairie – Nissan-lez-Ensérune

Danito en acoustique : "Les redescentes"
Après Les Croquants et 20 ans de métier à réinterpréter les grands de la chanson française, Danito trace un chemin très personnel avec ce 2e album aux accents rock,  aux mélodies entraînantes et efficaces, avec des textes teintés d’humour et de réalisme .
En 1ère partie Flavia Perez « L’engage d’amour »
Une voix, une guitare à 7 cordes, des textes polymorphes sur des musiques métissées et un contact authentique avec le public.

Dimanche 31 août 17H30 Place du Lavoir – Vendres
Concert "JazzBal Gasconcubin" par la Compagnie Lubat.
Pour “s’enjazzdanser” de la biguine gasconcubine, en passant par la sambaquitaine, la polka funky, la javavache, la valse swing et  le reggae gascon …

 

6 autres concerts à venir en septembre dans le cadre de ce festival, infos à venir…

Brassens version jazz aux Cabanes de Fleury (11) – 17-18 /08

Dimanchefleury 17 et lundi 18 août – 21h – Place du Port – Concerts gratuits

 

Les Cabanes de Fleury, entre Narbonne et Béziers, voir plan.

Dimanche 17 août

"Orchestre Contreband " pour du Brassens en jazz

Jazz Nouvelle Orléans traditionnel avec le trompettiste et clarinettiste Michel «Boss» Guéraud.

Lundi 18 août

"Les Trois Oncles" revisitent le répertoire Brassens en jazz.

"Santandréa Jazz band", chansons française et Brassens jazzy
__________________________________
Renseignements : 04 68 46 60 60

__________________________________

Festival Jazz de Saint Thibéry (34)

Jeudi, vendredi jazz thiberyet samedi  14, 15 et 16 Août – à partir de 19H30 – entrée libre

- Le 14/08 :
19h30 : Ouverture du festival par les Sourdines à l’huile

Orchestre ami du festival depuis le tout premier, les Sourdines à l’huile créent les ‘intermèdes festifs entre les différentes formations qui évoluent sur scène. Cette année ils se produiront également sur scène, avec un pianiste.

20h : Bounce trio

Mélodies envoûtantes et grooves entraînants, une musique vivante, sincère et inventive…

22h : Hippocampus Jass Gang

7 musiciens, pas moins de 12 instruments, au service du jazz des années 30  réarrangé et réadapté mais aussi de compositions originales.

- Le 15/08 :
19h30 : Ouverture par les Sourdines à l’huile

20h : Louis Martinez Trio invite Gérard Porcin

Louis Martinez se produit depuis près de 30 ans dans des clubs et des festivals en France et à l’étranger. Pour son nouveau projet, le Trio a eu envie d’inviter le pianiste Gérard  Poncin.

22h : David Costa Coelho & the Smoky Joe Combo

Depuis 10 ans, les Smoky Joe Combo et leur joie de vivre bouillonnante parcourent les routes de France et d’Europe en se produisant sur les lieux incontournables de la scène swing.

- Le 16/08 :
19h30 : Ouverture par les Sourdines à l’huile

20h : Les Sourdines sur scène

22h : Faby Médina Quintet

Faby Médina (la voix féminine de l’orchestre de Claude Bolling) propose un voyage entre swing, pop et soul qui nous transporte de Billy Holiday à nos jours.

Gérald Moizan – Jam – concert 2 août 2014

La Tête de l’Artiste s’est exportée dans l’Hérault depuis quelques mois et commence à découvrir la richesse culturelle du coin. Plus de news à propos de notre actu audiovisuelle à la rentrée avec de nouveaux reportages (Festival Univart…), interviews d’artistes locaux…

Pour l’instant, un extrait de concert capté à la volée à Agde hier pour la Nuit de la Guitare. Un bon jam de Gérald Moizan, un guitariste soliste pas prétentieux mais talentueux accompagné de son bassiste à 6 cordes et pas une de trop !