La Tête d’Ysé – rock français – nouvel EP – l’interview

Voici le nouvel EP d’Ysé, intitulé Eldorado, sorti le 17 novembre, en écoute sur bandcamp et en téléchargement à 10 € (cliquer sur buy ci-dessous) :

 

Musiciens d’Ysé pour l’EP Eldorado :
Ysé : Chant et harmonica
Vassia Zagar : guitare
Lionel Peraldo : Basse
Romain Darbon : Batterie
Matthieu Lesénéchal : clavier et guitare

Capté en live à l’Espace Jean Ferrat de Septèmes-Les-Vallons par :
David Lombard : Enregistrement
François « Shanka » Maigret : Mixage
Arnaud Bascuñana : Mastering

 

 

Ysé sur Facebook : https://www.facebook.com/yse.fanpage

En concert à la Péniche Antipode (Paris) le 20 novembre prochain : https://www.facebook.com/events/718894174831664/

Pour rester connecté à La Tête de l’Artiste, abonnez-vous à notre Facebook : https://www.facebook.com/latetedelartiste

Interview tournée au Salon du Cinéma du Panthéon. Merci pour l’accueil.

Chrome – Mehdi Gzom – Pièce de théâtre

Une nouveauté chez La Tête de l’Artiste Edition :

couverture gzom chrome  Chrome

De Mehdi Gzom

Pièce de théâtre, 40 pages, 5,90 €, se procurer cet ouvrage et lire quelques extraits :

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

« L’habitude de commander te fait perdre l’usage du bon sens et des bonnes manières Jean, ici, JE pose les questions ! Mais je ne voudrais surtout pas te frustrer en ne te répliquant pas. Pour moi tous les jeux en valent la chandelle, a contrario de vous, petites méprisables créatures frileuses et engoncées de matière sociétale, écrasés de convenances de votre siècle comme le sont les cloportes sous le poids de leurs pierres, rien ne saurait me dépareiller de mon propre chemin, mon propre combat qui m’a amené jusqu’ici, moi, le moins que rien, à devenir le juge des bourreaux lamentables et pathétiques que vous êtes ! Vous pouvez toujours bien vous draper dans le satin de vos putains, péter dans la soie fabriquée par vos serfs, aujourd’hui l’inéluctable est advenu, celle-là n’en reviendra plus… – Il désigne le cadavre et, sarcastique – Celle-ci vous l’avez bel et bien assassinée, c’est dire si personne ne s’en remettra ! » Mehdi Gzom

La Tête d’Humbolt – rock groovy – premier EP – l’interview

Le groupe : https://www.facebook.com/humbolt.officiel

L’EP en écoute ci-dessous et à l’achat en tarif libre à partir de 0 €, il suffit de cliquer sur « download » :

 

humbolt pochette EP
Musiciens d’Humbolt :
Florian Lopez : Chant, guitare acoustique
Lorenzo Vayno : guitare électrique
Antonin Rubatat : Basse
Romain Chenard : Batterie
Ken Stringfellow : Orgue, Synthés, Tambourin
Tristan Pradelle : Sax alto
Grégoire Benoit : Sax ténor
Guillaume Gardey de Soos : Trompette
Priscilla Heyser : Choeurs
Ruth Manau-Durupthy : Chœurs
Thibaut Lamy : Chœurs

 

En concert à Paris à la Dame de Canton le 15 novembre prochain : https://www.facebook.com/events/666725296780947/

Pour rester connecté à La Tête de l’Artiste, abonnez-vous à notre Facebook : https://www.facebook.com/latetedelartiste

Réédition du roman Rouge Brun, de Yann Landry

Le roman de Yann Landry, Rouge Brun, ressort aujourd’hui dans une version revue, augmentée et illustrée (par Alec Lloyd Probert). Vous pouvez toujours vous saisir également de Matière Noire, bande-dessinée en noir et blanc.

Pour les commander, rien de plus simple, cliquez sur l’image ci-dessous :

TDA lulu.com

Le Manque – Torse nu dans la fosse – nouvel album – chronique

« L’alcool est une drogue légale qui te régale » et c’est l’osmose (track 21). Le Manque vient droit de Chartres, ce qui n’est pas si grave, et produit de la variété française de haute volée. Pour imaginer la suite, prenez du Brassens, prenez du Temesta et ne prenez qu’un verre de gros rouge. Et vous souffrirez du Manque. Ce groupe provoque une maladie addictive qui n’est létale que pour la ménagère de moins de 50 ans, sauf si elle-même prend les substances sus-citées. Le Manque sort prochainement son troisième album, Torse nu dans la fosse, dont le titre est déjà évocateur de la férocité imagée du duo du Centre. Quand je vous dis que c’est de la variété, ce n’est pas n’importe laquelle. C’est que leur 22 chansons sont variées et profondément pop.

Dans un monde parfait ou étrange ou mieux ou les trois, le Manque serait publicitaire, avec son sens cruel de la formule pour les titres (Je veux un enfant médiocre, Pizza duo fille seule, Nietzsche m’a tout piqué…) associé à de la musique minimalistement épurée mais aux éclectiques styles, ça ferait faire un malheur.

Découvrez le Manque au quotidien en cliquant sur les photos ci-dessus et arrivez sur leur facebook.

Lionel Fondeville est le compositeur-interprète tandis que Christophe Esnault est l’auteur de ces textes d’une exceptionnelle singularité. Mais ne vous trompez pas, pour ajouter une petite part d’étrangeté, vous verrez Christophe Esnault sur leurs nombreuses vidéos et entendrez la voix de son compère. Un vrai animal à deux têtes, parfaitement complémentaire le Manque.

Le réel qui tache a toute sa place ici, le quotidien intime dont on ne parle à personne, celui qui, ironique, vous fait rire jaune ou pleurer gris (nda :pleurer gris n’est pas une vraie expression, ça colle bien là, cherchez pas…), comme pourquoi les femmes couchent-elles avec ce genre de mec ? (track 11) alors qu’elles sont encore plus nulles mais on ne veut pas le savoir. Comment faire pour passer une journée sans internet, seul et nu ? (track 2, Redéfinir mes objectifs) Il suffit d’enculer des mouches, enfiler des perles et puis enculer des mouches avec des perles, ou faire des listes et des listes de listes ! Comment vivre dans l’Eure et Loir ? Je sais pas… mais c’est évoqué dans beaucoup de titres de l’album. Comment supporter que son gosse fasse mieux que soit ? Alors que « c’est bien plus valorisant de mettre au point un looser » (track 10, Je veux un enfant médiocre). Comment pouvoir épouser Johnny ? Il ne faut déjà pas perdre ses cd en allant chier en backstage d’un de ses concerts (track 14, Fan de Johnny), de toutes façons « Johnny, c’est rien qu’une crevure ». Comment désinfecter la javel ? Si on a des tocs, on peut (track 19). Pourquoi Fabrice Pedrono fait-il les courses de son ex ? (track 8)…  Pourquoi les films de Garrel ???? (track 18)

Voici un clip qui explique un peu plus ou moins l’état d’esprit du Manque, un morceau « disco dance » pouvant faire fureur à l’Atlantide de Chartres (?) :

Hormis Nietzsche, Le Manque, c’est aussi des références encore plus surprenantes comme celle à Sarah Kane (« Il y a pire qu’avoir la cinquantaine et de la graisse. Avoir la trentaine et être mort » S. Kane), une dramaturge anglaise morte à 28 ans pendue par ses lacets il y a 15 ans et qui a peu produit – et pour cause -. Parmi ses quelques œuvres (surtout des pièces), l’une est intitulée Le Manque… Et le Manque de lui rendre hommage avec ce titre surréaliste (track 15) se passant dans une chambre d’hôtel à l’abri de l’œil crevé de la télé. « Si la vie ne vaut pas la peine d’être vécue, dis-toi bien que la mort ne la vaut guère non plus » lui chante Lionel Fondeville… Mais aussi cite gaiement les noms des hauts parrainages mélancoliques comme Leonard Cohen, PJ Harvey, Joy Division ou (Johnny Hallyday).  Le Manque est un duo à la psychologie sarcastique recherchant inlassablement à combler le manque dans les rapports qu’on développe avec ses congénères. La Manque aime l’amour (track 17, Le jardin des caresses), celui qui fait souvent mal au cul-cul, l’amour inachevé, l’amour déçu, raté, contrarié (track 3, Je ne me souviens pas de toi)… Torse nu dans la fosse, c’est le résultat de l’amour.

Découvrez 5 clips extraits de cet album, car Le Manque n’est pas prolifique qu’en musique mais aussi en vidéos indés (voir leur chaîne youtube bien remplie):

Torse nu dans la fosse est un album qui accompagne merveilleusement bien un lundi de RTT en novembre, une soirée avec un pote chiant en juillet, une matinée de mars à attendre le mec pour le relevé GDF, … Un album adapté à toutes situations, recommandé pour passer un jour de plus, outre la loose.

Si vous ne fredonnez pas joyeusement Fais pas ta pie crevée, fais pas ta pie crevée ! (track 1) après avoir écouté tout le disque, c’est que vous devez appuyer à nouveau sur le bouton play et vous refaire les 22 titres médicamenteux de cet album. Ceci est une prescription valable jusqu’à ce que vous fredonniez Fais pas ta pie crevée, fais pas ta pie crevée !

Pour acheter les albums précédents, c’est par ici : http://lemanque.free.fr/acheter_le_CDbis.htm. Et vous pouvez écoutez quelques titres ici : http://lemanque.free.fr/le_manque_mp3bis.htm

Découvrez nos autres chroniques ici : http://latetedelartiste.com/chroniques/